Maison

Production d’électricité avec du pétrole bio en Corée du Sud

Le secteur de l’énergie cherche toujours à innover afin de proposer aux consommateurs une solution beaucoup plus écologique. De nombreux pays du monde entier font de nombreuses recherches afin de trouver une source d’énergie plus verte. Les énergies renouvelables ont actuellement le vent en poupe. L’éolien ou le solaire constitue une alternative intéressante pour les foyers.

Mais la dernière innovation en date concernant l’électricité verte nous vient de la Corée du Sud. Le Ministère du commerce du pays a en effet annoncé une loi autorisant l’utilisation d’huile bio-lourde fabriquée avec des graisses animales pour produire de l’électricité dans le but de renforcer l’énergie propre.

Ci-dessous une vidéo relayant un salon mettant en valeur les énergies renouvelables dans le pays :

Une source d’énergie déployée en 2019

Selon les lois appliquées par le ministère en matière de pétrole et de ses carburants de substitution, les centrales électriques seront autorisées à utiliser du pétrole bio dès janvier. Le gouvernement a réalisé des essais et des recherches sur les huiles bio fabriquées avec des graisses animales, des résidus d’huile de cuisson et des sous-produits de biodiesel depuis 2014 dans cinq centrales fonctionnant au mazout.

Cet essai s’est avéré fructueux et les autorités ont trouvé l’énergie renouvelable comme une solution intéressante. Cette décision survient après que l’administration sud-coréenne s’est engagée à réduire l’utilisation de l’énergie nucléaire à 23,9 % et à augmenter l’énergie renouvelable à 20 % d’ici 2030.

Développer les énergies renouvelables

L’électricité produite à l’aide d’énergie renouvelable augmentera une fois que le pétrole bio sera commercialisé. Cela contribuera à atteindre l’objectif du gouvernement. Les détails sur les normes de qualité des huiles bio seront finalisés d’ici la fin de l’année.

Selon une étude menée par Korea Petroleum Quality and Distribution, le pétrole bio ne produit presque pas d’oxydes de soufre et, comparé au pétrole lourd, il émet moins d’oxyde d’azote. L’investissement initial est également inférieur à celui des autres sources d’énergie.

A PROPOS DE L'AUTEUR

Lucie

Littéralement passionnée par le bio et écolo engagée depuis 5 ans, je souhaite vous présenter des conseils et informations pratiques pour vous aider à mieux comprendre le monde du bio et écologique. Devenez engagée vous aussi grâce à des actions quotidiennes simples !